Tourisme attention l’été arrive.

Tourisme sexuel, pedophile femmeL’été arrive, eux aussi débarquent.

Qui sont ces  » eux » qui débarquent ?

Les touristes, mais intéressons nous à une catégorie précise des touristes.

Les touristes adeptes du tourisme sexuel. Qu’il soit homme femme, l’été arrive Ils débarquent avec une idée précise en tête obtenir ce que je n’arrive pas a obtenir chez moi. TS pour touristes sexuels.
L’obtenir parce que je le veux, parce que mes moyens me le permettent, parce que l’autre est un objet.
L’autre l’objet à leurs yeux n’est qu’à consommer.
L’autre objet peut être une femme, un enfant, un homme mais l’autre vit souvent dans des pays dits pauvres. Et pourtant leurs terres riches en matières premières enrichissent souvent en dollar certains pays dit riches. Ces pays dans l’inconscient du TS est assimilé à pays pauvre. C’est la description qu’en fait son poste de télévision, c’est la description de ses médias.
Les autres le font alors pourquoi ne pas essayer, certains se considèrent en héros, pour eux ils permettent à leur proie de subvenir à leurs besoins. C’est leur BA (bonne action) de l’année.

Les TS sont organisés, tout comme les pédophiles ( bon nombre d’entre eux le sont aussi) ils agissent en réseaux. Ils, elles échangent, partagent sans gêne leur expérience, dans les salons de coiffure, des centres  Spa, certains étalent leur « choix » de vie dans les médias.
D’autres étalent leur mode de vie dans des livres comme le neveu de François Miterrand, Frédéric Miterrand et ex ministre de Nicolas Sarkozy dans « Mauvaise vie ». Tout comme ils partagent les bons plans restos, ils partagent les bons plans sexuels, les bons plans pédophiles. Les touristes sexuels ont leur destination préférée.

L’ONU a fait un classement de ces destinations ou l’euro vaut l’homme, vaut l’enfant ou le dollar vaut l’homme, vaut l’enfant. Et l’or qui équilibre ce dollar cet euro provient des terres riches de ces mêmes hommes. Les « Marie-Claires » elles, elles les préfèrent jeune tout comme monsieur.
La chair fraîche, la chair ferme, la jeunesse, les interdits, l’inaccessible contre quelques euros, quelques dollars.
Après tout certains le choisissent me direz-vous, mais l’enfant, lui choisit-il ?
Les destinations préférées des TS.
Cap Town est la ville prisée par les homosexuels.
« Bilan, sur les 1,5 million de touristes qui affluent …15% sont homosexuels, d’après le Cape Town Tourism.
Au Maroc il y a Marrakech très prisé par les français. Souvenez-vous des propos de l’ancien ministre français  de l’éducation nationale, de la fumée sans feu. Mais nous sommes au courant que ceux qui peuvent agir savent.
Banjul au Gambie est la destination favorite de nos collègues, de nos voisines pédophiles européennes. Certaines y vont pour le soleil, pour le shopping, pour le repos, d’autres pour l’enfant, pour le sexe avec des adolescents.
Dans ce petit pays d’un million d’habitants. 100 000 personnes affluent par an parmi eux des pédophiles et beaucoup de femmes pédophiles.
Au Sénégal il y a Sally la belle le paradis des retraités à la recherche de chaire fraîche.

Une liste trouvée des destinations féminines et des pédophiles sans oublier qu’une femme est un pédophile comme un autre. Cap-Vert, Gambie, Kenya, Thaïlande Madagascar, Maroc, Algérie, Sénégal, Tanzanie, Tunisie, Bahamas, Cuba, Haïti, Porto Rico, Colombie, Mexique, République dominicaine.

En Israël des agences de voyage se sont spécialisées en prestations touristiques à caractère sexuel.
De nombreuses associations locales et internationales se mobilisent pour réduire ce fléau.

Sources:
http://www.unicef.org/media/media_20825.html
http://www.00221.info/tak2/le-tourisme-sexuel-une-bombe-à-retardement
http://www.slateafrique.com/88/le-tourisme-sexuel-fait-des-ravages-en-afrique
http://www.courrierinternational.com/article/1999/07/01/tourisme-sexuel-les-femmes-aussi

Publicités

2 réponses à “Tourisme attention l’été arrive.

  1. J’ai eu l’occasion de voir les dérives de ce tourisme sexuel au Sénégal et en Tunisie qui infiltre progressivement toute l’économie et crée une dépendance y compris chez les victimes ou les objets de ce tourisme.
    Quand on essaie d’en parler, on vous répond souvent, soit que ce n’est pas si grave, soit que les gens n’ont pas d’autres possibilités pour survivre ou améliorer l’ordinaire.

  2. Bien dit! le message est fort et passe bien : le TS part du principe que la chair est un objet, du coup il s’achète, et ce quelque soit son âge. Le TS n’est pas seulement un homme, il peut être une femme, et voilà les idées reçues qui se craquellent.

Ecrivez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s