Histoire du « seul » salon de coiffure afro en Chine.

Chinoise noire, chinoise avec des tresses africaines.

Se faire tresser en Chine c’est possible grâce au salon de Martha.

Quand les chinois et chinoises se mettent aux coiffures africaines.
Les salons habituellement fréquenté par des femmes noires, sont très prisé à Beijing.
La population chinoise est trés friand des coiffures africaines.
La preuve par Martha arrivée en Chine il y a plus de 10 ans.
Originaire de la RDC à son arrivée elle ne parlait pas un mot de mandarin.
Elle a ouvert un salon de coiffure à Beijing. Au départ ses amis trouvaient que c’était une drôle d’idée. Martha est persévérante. Sa persévérance a payé car des personnes viennent de toute la Chine, et des pays limitrophes pour se faire coiffer. Les stylistes font appel à elle. Elle coiffe, commercialise des produits destiné aux cheveux crépus, défrisés. Martha est fière de compter parmi ses clients des chinoises, des chinois, des enfants, des métisses, des caucasiennes ect…

Au delà de l’esthetique, il y a le rôle « sociologique » du salon de Martha (Paulma afro hair care) joue un rôle important dans l’interaction entre les coiffeuses d’origines africaines et la population locale.  

Longue vie au salon de Martha si vous allez en Chine, désormais vous n’avez plus d’excuses pour ne pas être coiffer.

Pour vous faire coiffer par Martha

Publicités

Ecrivez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s