L’Île de Gorée située à Dakar au Sénégal abrite une fausse « esclaverie ».

Goree la Maison des esclaves slave house_

Gorée, carte postale.

Gorée, île touristique et sa « maison des esclaves » la farce de l’histoire.
L’île de Gorée vous en avez sans doute entendu parler. Elle est connue dans le monde entier pour son esclaverie. L’île rentrée au patrimoine de l’UNESCO depuis 1978 attire des visiteurs du monde entier.

Ce haut lieu considéré comme le temple de l’histoire de l’esclavage. Adulé par les touristes du monde entier américains, caraïbéens et d’autres à la recherche ou pas de leurs racines.
Vérité cachant une farce historique mais pas vieille puisque Paul-André Cariou celui qui mît le mythe de la « maison des esclaves » en place le débute après les années 40.
Boubacar Joseph Ndiaye enfant au début de la formation du mythe fréquentait Paul André Cariou ce médecin chef de la marine française. Pendant son enfance la diffusion de ce mythe le marquera fortement durant  toute sa vie puisqu’il a contribué à la diffusion de ce mythe jusqu’à sa mort.

Oui il y a eu de l’esclavage à Gorée.

Non cela ne s’est pas déroulé tel qu’il est décrit dans vos guides touristiques, dans certaines pages contant l’histoire de cette île, ou encore des livres contant l’histoire des esclaves en provenance de la Sénégambie. 

Une motivation économique croisant sur son chemin l’émotion d’individus à la recherche de leur racine donne et alimente le mythe Gorée l’île à la fausse « maison des esclaves ».
cette maison fut construite en 1783 par un français sans doute pour sa maîtresse Anna Colas de parents portugais et peule ou Wolof. La maison de cette signare a vu souffrir des hommes, des enfants des femmes seulement ces personnes étaient au service de la maisonnée.

Nombreux citons Joseph Ki -Zerbo, Abdoulaye Camara  sont les  opposants à l’historicité de cette populaire « maison aux esclaves ». Les rentrées économiques liées au tourisme ont eu raison de la « vérité » pendant de longues années.

L’île de Gorée lieu de pèlerinage des descendants déportés d’Afrique abritent une fausse maison aux esclaves, cela ne conteste point les départs d’esclaves sur cet île, bien que le nombre eut été moins élevé que ceux évoqués par les guides touristiques de lîle. Cela conteste encore moins l’esclavage, l’esclavage a bien eu lieu. D’autres pays en Afrique abritent des lieux marquants le calvaire des hommes nés libres, devenu esclaves comme le Fort Osu  connu également sous le nom de Fort Christianborg situé au Ghana.

Cette esclaverie qui n’en est point une, suite à ses attributs historiques de nombreux chef d’état voulant signifier le crime de l’esclavage y ont prononcer un discours.

Des célébrités, des chefs d’états  s’y sont rendus pour s’indigner de ce crime contre l’humanité ou s’attirer un électorat. Georges Bush en 2003  s’y est rendu et a qualifié l’esclavage de « mal de dimension colossale» le dernier visiteur est le chef d’état français François Hollande et sa concubine Valérie Trierweiler.

Sources:
http://www.lemonde.fr
http://www.jeanlucangrand.blogspot.fr
http://www.nytimes.com
http://www.senegal-online.com
Histoire de Gorée, Maisonneuve et Larose, 2003 Abdoulaye Camara,Joseph Roger de Benoist,F. Descamps, X. Ricou et J. Searing.

Publicités

2 réponses à “L’Île de Gorée située à Dakar au Sénégal abrite une fausse « esclaverie ».

  1. TITUS Albert Joseph Eugène

    Il y a surtout OUIDAH au Dahomey(Bénin) qui doit être retenue comme point de départ malheureux pour nos Ancêtres Esclaves.

    • Bonjour,
      Merci, c’est important de connaître ces lieux.
      Les descendants d’anciens esclaves se questionnent sur leurs origines, un peu de lumière sur ces lieux c’est très bien…!!!

Ecrivez un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s